La première Chaise "Bleue" de Charles TORDO, modèle de 1950;

La « Promenade des Anglais » est entrée dans la légende de l'histoire de Nice, et avec elle, sont entrées dans la même légende, les « chaises bleues », « les chaises de la promenade » comme on dit ici. Les promeneurs d'hier et d'aujourd'hui aiment y venir se reposer un instant et ainsi admirer la « belle bleue » de la Riviera. Coude à coude, elles regardent la mer et contemplent les flots jour et nuit. Pour les niçois, elles sont emblème de la promenade.

Les « chaises bleues » sont entrées dans la légende, mais qui se souvient, ou connait son fabricant Charles Tordo ?

L'histoire commence, après-guerre, vers 1950, lorsque Monsieur Ballanger, détenteur de la concession se voir confier la mission de fabrication de 800 chaises. A cette époque-là, il fallait payer pour s'asseoir, et « la chaisière », moyennant une modique somme, donnait un petit ticket valant « reçu » et « droit de s'asseoir ».

Afin de pouvoir effectuer la fabrication de ces chaises, un soir de septembre, Monsieur Ballanger s'en vint trouver Charles Tordo, un tourrettan, connu pour son esprit ingénieux, son habileté, ses créations multiples brevetées et son savoir-faire. Il était alors, employé dans une entreprise de maintenance de trains, chez Michel. Après sa journée de travail, c'est dans son atelier, l'ancienne étable de la mule ; avec sa famille, qu'il va consacrer ses soirées et ses dimanches à la fabrication de ces chaises, que la famille avait surnommées « le fauteuil Ballanger ».

C'est là, qu'on y trouvera toujours une machine en cours de réalisation, une invention à parfaire, une création en cours ...

Mais, écoutons plutôt son fils Louis Tordo nous raconter  .....

Pour en savoir plus : lisez l'histoire complète sur notre livret : la véritable histoire de la première chaise bleue

Le fauteuil fut maintes fois remanié, au fil des années. Sa fabrication cessa dans les années 1970.

 Toute reproduction du texte et des photos (qu'elle soit partielle ou totale) est interdite, droits d'auteur.