La Chaise Bleue

Une des premières Chaise "Bleue" de Charles TORDO, modèle de 1955

La « Promenade des Anglais » est entrée dans la légende et l'histoire de Nice, et avec elle, sont entrées dans cette même légende, les « chaises bleues », « les chaises de la promenade » comme on dit ici.

Les promeneurs d'hier et d'aujourd'hui aiment y venir se reposer un instant et ainsi admirer la « belle bleue » de la Riviera.

Coude à coude, elles regardent la mer et contemplent les flots jour et nuit. Pour les niçois, elles sont emblème de la Promenade des Anglais.

Les origines des Chaises Bleues

Charles Tordo et la Chaise "Bleue"

Les « chaises bleues » sont entrées dans la légende, mais qui se souvient pourtant, ou connait son fabricant Charles Tordo ?

L'histoire commence, après-guerre, vers 1948, lorsque Monsieur Ballanger, détenteur de la concession, se donne pour objectif la fabrication de 800 chaises robustes.

A cette époque-là, il fallait payer pour s'asseoir, et « la chaisière », moyennant une modique somme, donnait un petit ticket valant « reçu » et « droit de s'asseoir ».


Jacques Ballanger 1932 - Concessionnaire des Chaises BleuesAfin de pouvoir effectuer la fabrication de ces chaises, un soir de septembre, Monsieur Jacques Ballanger s'en vint trouver Charles Tordo, un tourrettan, connu pour son esprit ingénieux, son habileté, ses créations multiples brevetées et son savoir-faire. Il était alors, employé dans une entreprise de maintenance de trains, chez Michel. Après sa journée de travail, c'est dans son atelier, l'ancienne étable de la mule ; avec sa famille, qu'il va consacrer ses soirées et ses dimanches à la fabrication de ces chaises, que la famille avait surnommées « le fauteuil Ballanger ».

C'est là, qu'on y trouvera toujours une machine en cours de réalisation, une invention à parfaire, de nouvelles créations...

Mais, écoutons plutôt son fils Louis Tordo et le fils de Jacques Ballanger nous raconter...

Pour en savoir plus : lisez l'histoire complète sur notre livret : la véritable histoire de la première Chaise Bleue

De Menton à Arcachon, des chaises bleues et blanches

Chaises Bleues en 1952 à Nice. Préfigure le modèle de 1955.

La concession de Monsieur Ballanger était grande. Elle allait de Menton à Arcachon en s’étendant de la Côte d'Azur jusqu'à la moitié de la côte Atlantique. Il y gérait le mobilier urbain saisonnier ou évènementiel pour différentes villes.

C'est dans un souci de créer des fauteuils robustes qu'il avait fait appel à Charles Tordo. Ses fauteuils jusqu'à présent étaient en osier et monsieur Ballanger (celui qui a l'idée) allait créer avec Charles Tordo (celui qui sait faire) le modèle de fauteuil le plus robuste et pratique qu'il soit. Parfois bleu, parfois blanc selon les villes ou selon les usages des mairies. A Nice les "Chaises Bleues" étaient bleues pour le bord de mer, blanches pour les jardins.

Il sortit près de 10.000 chaises entre 1950 et 1970 de l'atelier de Charles Tordo.

Le fauteuil fut maintes fois remanié, au fil des années. Le modèle 1950 fut notamment renforcé par des barres de traverse plus basses, des boulons TRCC (tête ronde à collet carré) en inox A2, de la peinture en cataphorèse avec laque polyester, etc.

La Chaise Bleue est-elle une chaise ou un fauteuil ?

Bulles - L'arrivée des Chaises Bleues © Alchy, Nice, 2019

La Chaise Bleue de la Promenade des Anglais est un fauteuil. Ce fauteuil a bien des accoudoirs et a été pensé pour être un fauteuil.

Cependant, c'est un modèle parfaitement épuré de fauteuil qui lui donne une apparence de chaise puisqu'il n'en reste que la structure pratique aux avantages industriels et ergonomiques recherchés.

Un trésor de minimalisme, une source intarissable pour l'art-design contemporain.

Une œuvre d'art au nombre d'or ?

Louis Tordo, le fils du fabricant Charles Tordo, remarquât dans un second temps que ce fauteuil avait une particularité, celui de s'y voir inscrit le nombre d'or. Le jet intuitif de son père montrait cette élégance qui laisse admiratif. La précision autodidacte était quasiment parfaite. Il rectifiât alors très légèrement les plans de la chaise pour que le nombre d'or s'y inscrive parfaitement.

La "Chaise" qui était devenue un symbole immanquable de Nice avait inspiré un très grand nombre d'artistes pour des raisons esthétiques, culturelles ou encore affectives et générationnelles. Mais aucun n'y avait encore vu son inscription du nombre d'or qui ne fut pas découverte ni révélée avant le 21ème siècle.

La Chaise Bleue semble donc apparaitre comme une œuvre d'art industriel. Dépassant les attachements et les souvenirs par l'incroyable élégance de sa simplicité et de sa robustesse et finalement par l'amusement et le ravissement de découvrir sa gouvernance au nombre "d'harmonie".

Où sont les Chaises Bleues ?

Les Chaises Bleues originales

Arman, Camin dei Inglese, 2004, Oeuvre en 3 dimensions, Accumulation Chaises bleues Don de l’artiste en 2004, Photo François Fernandez, © Adagp, Paris, 2020

Depuis 2010, la chaise est à nouveau fabriquée pour le grand public par les enfants et petits enfants de Charles Tordo qui ont terminé de parfaire ses dimensions et ses matériaux. De nombreux autres modèles de Chaises Bleues hautes, doubles ou en banc ont aussi été créés pour les attentes du public et des enseignes qui ont adopté ce mobilier.

La production des Chaises Bleues fut d'abord abandonnée en 1970. Le système des Chaisières ne satisfaisait plus les mœurs de l'époque. La plus part des chaises furent rachetées par les mairies à Jacques Ballanger. Elles les mirent alors gratuitement à disposition du public et les entretinrent jusque dans les années 90 et même 2000 pour les derniers modèles qui subsistaient.

Trimbalées sur la plage par les vacanciers, instrument des skaters, des enfants et des joueurs de foot, exposées à l'air marin et au soleil, durant 20 à 30 ans ans les dernières Chaises Bleues n'ont en fait réellement craint qu'une chose : le vol. C'est la plus grande cause de leur disparition. Mais c'est paradoxalement une consécration pour leurs créateurs, une marque d'estime finalement très motivante.

D'autres furent récupérées par des artistes, parfois en grand nombre comme le fit Armand avec son mur de Chaises Bleues intégré au musée d'Art Moderne et d'Art Contemporain de Nice.

L'artiste Ben (Benoit Vautier) garde nostalgiquement chez lui la relique d'une chaise bleue des années 50 sur laquelle son ami d'enfance Jean-Marie Le Clézio aimait à s'assoir (source : Le Point).

Les nouvelles Chaises Bleues

La Chaise Bleue est entrée au patrimoine de Nice et le concept même de Chaise Bleue est devenu public. Ainsi, si les modèles des Chaises Bleues Originales de Charles Tordo sont déposés, tout le monde peut finalement créer sa Chaise Bleue.

En 1970 la production des chaises fut donc abandonnée et plus personne ne les fabriquât. Mais dans les années 90, une demande du public et des politiques locaux se fait entendre. Les dernières unités de Chaises Bleues sont encore là mais pour combien de temps ?

Par Jean-Michel Wilmotte :

A la fin des années 90, le designer Jean-Michel Wilmotte dépose son modèle de Chaise Bleue qui est notamment adopté par les villes de Nice et de Cannes. Le brevet est déposé en 1998, la production se fait alors en Haute-Loire, la chaise est frappée du logo des villes (Nice, Cannes...) et fait son grand retour sur la Promenade et la Croisette.

Hélas, il ne fallut pas longtemps pour que les premiers exemplaires soient à leur tour volés. De 2000 chaises commandées depuis, l'inventaire de la ville de Nice n'en compte plus que 300 en 2011. Comme solution à leur disparition ou à leur détérioration, les chaises allaient être fixées entre elles et au sol sur la Promenade des Anglais...

Le modèle Wilmotte est proche du modèle des Chaises Bleues de Charles Tordo de 1949. Les accoudoirs y sont arrondis mais les lattes des chaises Tordo sont plus épaisses que celles du modèle Wilmotte.

Par la Famille Tordo (réédition et nouveaux modèles) :

Chaise Bleue Haute - Nouvelle gamme Tordo

Les chaises de la famille Tordo n'allaient revenir qu'un peu plus tard en 2011 avec la volonté des petits enfants et du fils de Charles, Louis Tordo. Gisèle Guillaume (Gisèle Tordo), fille de Louis, se fait alors ambassadrice des chaises de son grand-père. Ces chaises sont à nouveau fabriquées par les sociétés familiales LCB et TORBEL INDUSTRIE pour les collectivités locales - et désormais le grand public - avec une gamme très étendue pour satisfaire des usages variés. Chaise double, banc, chaise haute, petite, tabouret, desserte...

On retrouve aujourd'hui les Chaises Bleues originales Tordo-Ballanger dans diverses villes et villages des Alpes-Maritimes jusqu'en Aquitaine tels que Menton, Nice, Cannes, Tourrette-Levens, Royan, Biarritz, Arcachon... Les chaises peuvent avoir des couleurs personnalisées au couleurs des villes ou de leurs symboles comme à Villefranche-sur-Mer avec des chaises rubis.

Ils ont adopté les Chaises Bleues

Logo restaurant La Chaise Bleue Gourmande

La Chaise Bleue Gourmande est un restaurant gastronomie d'excellence situé à Nice. Le propriétaire a entièrement conceptualisé le design de sa salle avec les Chaises Bleues. Il ne propose que des produits de haute qualité, frais et locaux avec le savoir-faire de la grande cuisine française. Thierry Monier a travaillé dans divers restaurants de renom avant d'ouvrir La Chaise Bleue Gourmande. Il s'est entouré des services du Chef Razik Rouabah avec qui il renouvelle sa carte toutes les semaines pour surprendre perpétuellement le public. La Chaise Bleue Gourmande est située au 8 rue Gioffredo, en plein cœur de Nice. C'est un lieu incontournable pour les amoureux du terroir.

Où acheter les Chaises Bleues ?

La Chaise Bleue Collection - www.lachaisebleuecollection.com

Pour le commerce en ligne, c'est ici. Vous pouvez découvrir les modèles originaux et toute la gamme des nouvelles chaises Tordo pour satisfaire toutes les envies et tous les usages. Parcourez notre boutique en ligne et commandez en toute simplicité ! La Chaise Bleue Collection.

ACHETER LES CHAISES BLEUES

L'Atelier des Premières Chaises Bleues sur les Pages Jaunes

Pour le commerce local, rendez-vous à notre boutique de Tourrette-Levens - L'Atelier des Premières Chaises Bleues - et visitez en outre un exceptionnel paysage maritime situé aux pieds des montagnes à moins de 30 minutes de Nice.

Plus qu'une boutique d’ameublement et de décoration, L'Atelier des Premières Chaises Bleues est aussi un salon de thé, un petit musée des Chaises Bleues, une épicerie fine de produits du terroir et un restaurant rapide de ces mêmes produits sélectionnés. Vous y découvrirez toutes nos chaises et meubles ainsi que la gamme d'article de maison que nous avons développé sur le thème de la Chaise Bleue.

VISITER NOTRE BOUTIQUE LOCALE

Le Relais de la Chaise Bleue - www.lerelaisdelachaisebleue.fr

Besoins de vacances et d'Azur ? Cela tombe bien !

Nous proposons 5 Gites de charme au cœur de Tourrette-Levens. Très équipés, avec une vue spectaculaire sur nos montagnes et somptueusement aménagés, nos Gites offrent une formule idéale de vacances en famille ou entre amis, pouvant accueillir chacun de 2 à 4 personnes.

Rendez-vous au Relais de la Chaise Bleue !

RÉSERVER NOS GITES